Quelques précisions sur les téléphones intelligents

Vous le savez peut-être, mais il est maintenant possible d’effectuer une collecte de donnée terrain en mode déconnecté en utilisant son iPhone ou son téléphone Android facilement avec Collector for ArcGIS. L’accessibilité à cette technologie pour les utilisateurs des produits Esri engendre souvent des questions relatives à la précision de l’appareil. La question est souvent : Est-ce que je valide réellement mes données SIG si j’utilise le GPS natif de mon téléphone intelligent adoré?

Si vous êtes de ceux qui se posent cette question, j’aimerais vous inviter à lire l’article suivant de Jeff Shaner, un canadien travaillant au quartier général d’Esri, à Redlands, California. Il date déjà d’un an, mais vous y trouverez quand même des informations pertinentes qui vous permettront de prendre une décision à savoir si vous devez utiliser un appareil externe ou pas.

Si vous êtes moins à l’aise avec l’anglais ou si vous voulez simplement accéder aux résultats des analyses de Jeff, voici un résumé de la situation :

  • GPS natif de l’appareil :
    • Créé dans un premier pour consommer peu d’énergie
    • Ciel dégagé : 90% des points à l’intérieur de 3m de précision
    • Ciel couvert : Pas terrible
  • GPS externe peu dispendieux :
    • Créé dans un premier temps pour la précision
    • Ciel dégagé : 99% des points à l’intérieur de 3m, 70% à l’intérieur d’1m
    • Ciel couvert : Mieux que GPS natif
  • GPS externe haute précision :
    • La Cadillac, toit ouvrant, sièges en cuir
    • 92% des points à l’intérieur d’1m
  • Conclusion
    • Avant d’acheter un appareil, assurez-vous de bien connaître vos besoins!

Finalement, si vous vous posez la question à savoir si le GPS de l’iPhone a évolué depuis la version 4s, il semble, selon le site d’Apple, que la réponse soit non, mais je dois vous avouer que je n’ai pas poussé la recherche à l’extrême.

Bonne journée!

Eric

Vous avez du contenu à publier sur SigQuébec?

Communiquez avec le Webmestre.